Stratégie de mécénat d’entreprises : un exemple

Depuis 25 ans, Orléans Concours International est le révélateur des pianistes de demain, et poursuit un travail de découverte et de diffusion du répertoire contemporain -de 1900 à aujourd’hui-. Exemple d’une stratégie de mécénat d’entreprises locales comme nationales.

Un positionnement unique dans le monde

(c. P Montisci – avec l’aimable autorisation d’OCI)

Seul concours de piano au monde à se focaliser sur ce répertoire, il possède une solide renommée internationale, et est affilié à la Fédération Mondiale des Concours Internationaux de Musique qui l’a reconnu comme modèle exemplaire et unique. Un positionnement unique qui est une force pour ce concours, à la fois dans l’univers du Piano, mais aussi dans le monde de la musique contemporaine, aux yeux des candidats qui sont évalués non seulement sur leur technicité, mais aussi sur leur capacité à construire un programme cohérent entre les œuvres imposées et celles de leur choix pour chacune des étapes, avec des prix dédiés à certains compositeurs, tout comme à la création.

Mécénat local, mécénat territorial, mécénat national et fondations

Esprit Mécénat a accompagné OCI (toutes les références de Esprit Mécénat) avec le Concours 2018 pour horizon, à la fois pour la formulation d’une stratégie de collecte de fonds au niveau local comme national et mais aussi pour la recherche de mécènes privés pour développer ses activités (accompagnement des jeunes artistes, partenariats avec grandes institutions, …). Objectif : renforcer le rayonnement du Concours auprès des entreprises et des fondations en France.

Après un travail sur l’argumentaire, la précision d’un objectif en termes de mécénat financier, mécénat en nature et mécénat de compétences, l’association a mis en place un comité de mécénat avec plusieurs bénévoles engagés pour accompagner l’équipe permanente et particulièrement sa directrice artistique, très impliquée, dans sa prospection (découvrir l’expertise de Esprit Mécénat). Un travail de listing des entreprises locales ayant un lien ou un intérêt avec le Concours a permis de mieux cibler les recherches et les demandes. Parallèlement, des démarches auprès des grandes fondations françaises et européennes ont été entamées pour obtenir également des soutiens à ces niveaux.

Il était important pour l’équipe du Concours que le Premier Prix du Concours soit porté, en 2018, par une entreprise orléanaise. Le rayonnement du Concours est international, mais il souhaite mettre à l’honneur son ancrage territorial.

En savoir plus sur le Concours International de piano d’Orléans

La Fondation d’entreprise Orcom, mécène du Premier Prix 2018 du Concours International de Piano d’Orléans, remis à Maroussia Gentet – France (c. P Montisci, avec l’aimable autorisation d’OCI).