Check list pour un crowdfunding réussi

Esprit Mécénat a souvent l’occasion d’accompagner des associations dans la mise en place d’un crowdfunding ou d’intervenir auprès de porteurs de projet qui pensent recourir à ce mode de financement. Proposition d’une checklist à lire et relire avant de se lancer dans l’aventure du « financement par les foules ».

Photo de fauxels provenant de Pexels

Un crowdfunding réussi repose sur l’engagement d’une communauté (1)

J’ai su créer une communauté autour de mon projet

C’est une clé essentielle pour la réussite d’un crowdfunding. Avoir une communauté solide et engagée autour de soi.

Avant de vous lancer, commencez par vous poser, ou plutôt à poser sur le papier votre communauté. Combien d’adhérents à votre association, combien de bénévoles, combien de followers sur vos comptes de réseaux sociaux, combien d’abonnés à votre newsletter, combien de contacts créés lors de vos évènements ou réunions précédentes ? Des réponses quantitatives précises à autant de questions qui vont vous permettre de lister concrètement vos groupes de soutiens. Mais il ne s’agit pas de s’arrêter là, le nombre n’est rien quand la qualité n’est pas au rendez-vous ! Quels types de contacts avez-vous avec eux ? A quelles fréquences ? Quels sont leurs profils ? Tentez de qualifier le lien et l’intérêt qu’ils ont pour vous sur une échelle afin de mesure la proximité de ces groupes de soutien.

Vous n’avez pas encore de communauté(s) de soutien clairement identifiées ? Prenez ce temps, et profitez de ce moment pour progresser sur le sujet, en cherchant à fédérer autour de vous de nouvelles personnes et développer vos groupes de soutien. De la création de comptes sur les réseaux sociaux à la mise en place d’une newsletter régulière, d’une mise à jour de votre listing de bénévoles à la réactivation d’anciens adhérents, la communication reste au cœur de votre préoccupation, quoiqu’il en soit. Car elle sera au cœur de votre stratégie de crowdfunding également, soyez-en sûr !

Un crowdfunding réussi repose sur la clarté de votre projet (2)

Je sais présenter mon projet en quelques minutes de façon convaincante

Avant d’être capable d’énoncer un elevator speech parce que vous êtes en face de Bill Gates entre l’étage 35 et le rez-de-chaussé, prenez le temps de travailler les piliers de votre projet, en mobilisant votre équipe et/ou les bénévoles actifs et/ou le conseil d’administration …

Jamais le « Connais-toi toi-même » de Socrate n’aura été autant d’actualité pour vous. Et de nouveau, prenez le temps de noter de façon exhaustive votre projet : son origine, et ses motivation, les réponses que vous proposez et pourquoi vous êtes légitime à les proposer. Ayez en tête les grandes étapes (calendrier), mais aussi les bénéficiaires ou cibles du projets, le budget global du projet, l’équipe mobilisée et les compétences nécessaires, vos besoins financiers et autres. De la profusion de détails remontera les grandes lignes et les grands arguments qui vous permettront de créer votre argumentaire, à décliner en trois minutes comme sur votre page de présentation du crowdfunding.

Un crowdfunding réussi repose sur l’adhésion inévitable des personnes que vous sollicitez (3)

J’ai un levier pour faire adhérer les gens à mon projet

En ayant travaillé sur votre positionnement, votre histoire, le « qui vous êtes », vous allez pouvoir identifier des pépites. Autant de leviers que vous allez pouvoir activer pour émouvoir, intéresser, amuser, passionner, … et engager votre communauté. Elle veut vous soutenir, mais aussi parler de vous : elle sera votre ambassadrice auprès d’autres réseaux auxquels vous n’avez pas accès !

Soyez également conscient qu’un crowdfunding va vous créer une communauté engagée qu’il faudra ensuite continuer de solliciter et d’informer régulièrement.

Du concret au-delà des chiffres (4)

J’ai un objectif précis qui donnera un effet concret

Soyez très transparent sur l’objectif financier que vous cherchez à atteindre.

Il sera SMART : spécifique (applicable seulement à votre projet), mesurable (concret, précis), ambitieux (pour être motivant), réaliste (connecté à votre envergure), temporel (inscrit dans un calendrier).

Il sera également facile à visualiser : n’hésitez pas à développer des exemples concrets en face des paliers à atteindre ou du montant total. A quoi va servir concrètement vos dons ?

Une offre avec des bénéfices associés (5)

Je propose des bénéfices directs et je rappelle les bénéfices indirects

En face du don, il est d’usage de proposer des contreparties. A vous d’imaginer une offre progressive, intéressante et motivante pour inciter à donner. Remerciements sous différentes formes, goodies, Accès privilégié, avant-première ou inauguration, affiches ou autres supports de communication, produits, … laissez libre cours à votre imagination tout en gardant un œil sur les possibles et le budget que cela pourrait représenter.

On ne remercie jamais assez ! Pensez à remercier à chacune de vos étapes vos donateurs, du premier mail « accusé-réception » à un mot spécifique en fin de crowdfunding, sans oublier les occasions sur les réseaux sociaux ou via les newsletter…

La bonne plateforme pour votre projet (6)

J’ai trouvé la plateforme qui me convient

Avec plus de 10 ans d’expériences dans le mécénat de façon générale, nous avons pu tester de nombreuses plateformes de crowdfunding, en tant que « projet » et en tant que donateur (vive l’expérience utilisateur !). Pas de nom ou de recommandation ici, mais par contre, nous vous invitons à être attentif aux points suivants :

  • proposent-ils des webinars, tutoriels et autres FAQ pour vous aider sur le fond et la forme de votre crowdfunding ?
  • quel est le mode de rémunération de la plateforme ? faut-il le prendre en compte dans le montant total de la campagne ?
  • l’ergonomie générale de la page « Projet » : agréable, facile à personnaliser ?
  • la plateforme propose-t-elle une spécialisation (domaine, univers, mode de financement ?)
  • les éléments administratifs (type reçu fiscal) sont-ils faciles à obtenir ?

Communiquez sur votre crowdfunding (7)

J’ai pensé mon plan de communication et mes éléments de communication

Cela paraît évident, mais une campagne de crowdfunding se conçoit avec un plan de communication précis et séquencé. En amont, prévoyez vos visuels, vos vidéos, vos éléments de langage pour lancer, re-lancer la campagne, encourager les dons, donner des nouvelles, apporter des nouvelles informations ou nouveaux éléments qui viendraient abonder votre argumentaire. Tout cela se prépare à l’avance pour vous permettre d’être réactif le moment venu.

Last but not the least

Je suis prêt(e) à investir du temps et de l’énergie avant, pendant et après

Un crowdfunding, c’est une véritable préparation, de l’ingénierie, du budget et temps humain, des compétences, beaucoup d’originalité, de réflexions et de planification.