A quoi sert votre soutien ?

Et si nous vous parlions d’impact ?

La question de l’utilité du mécénat se pose avec acuité. Un soutien, quel qu’il soit, peut-il vraiment changer la donne ? Nous avions évoqué ce sujet dans une interview de Perrine Dufourcq, mécène et dirigeante de TPE (relire l’article). Aujourd’hui, nous traitons la question de l’impact et la réponse peut vous surprendre.

Qu’est-ce que l’impact ?

Tout d’abord, il convient de définir l’impact. Ce sont les conséquences significatives des activités d’une organisation ou d’un projet tant sur les parties prenantes externes directes ou indirectes de son territoire, qu’internes et que sur la société en général. Selon l’OCDE, il s’agit des « effets à long terme, positifs et négatifs, primaires et secondaires, induits par une action de développement, directement ou non, intentionnellement ou non ». En bref, votre impact est la conséquence de votre don.

Quelle que soit sa taille, ce dernier a un impact dans le budget d’un projet. D’ailleurs, WE héberge 7 projets à moins de 10 000€. Évidemment, vous êtes encouragés à les soutenir à plusieurs. Les besoins du projet peuvent être complétés par plusieurs dons. De plus, malgré leurs besoins modestes, les projets ne manquent pas d’impact. Par exemple, 2000€ de budget suffisent pour offrir une semaine d’évasion à 6 enfants défavorisés. (Découvrez les projets ici.)

Comment évaluer l’impact de son mécénat ?

Avez-vous songé à l’évaluer ? La mesure d’impact est une démarche qui vise à analyser les actions d’un projet afin de comprendre, de mesurer ou de valoriser leurs conséquences.

Quels indicateurs retenir ?

Vous pouvez recueillir deux types de données, les données quantitatives, chiffrées, et les données qualitatives, celles qui ne sont pas quantifiables. Il s’agit donc des verbatims des bénéficiaires, de leurs témoignages, d’interviews…

Pour y voir plus clair, nous vous proposons quelques exemples de projets à impact hébergés sur WE. Vous pouvez soutenir la rénovation d’une cuisine solidaire, et permettre à 240 sans domicile fixe de se restaurer chaque jour dignement. Vous avez l’opportunité de devenir mécène d’un opéra aux Antilles, et de permettre aux jeunes antillais qui en constituent le chœur, de se projeter dans des professions jusqu’à lors innaccessibles car jamais rencontrées.

La traçabilité : notre éthique

Que dit la loi ?


« Les associations et fondations doivent assurer, dans des conditions déterminées par décret en Conseil d’État, la publicité par tous moyens et la certification de leurs comptes annuels au-dessus d’un montant de subventions publiques et/ou de dons ouvrant droit à avantage fiscal de 153 000 euros par an. Cette disposition étend une obligation de tenue d’une comptabilité pour ces organismes. […] Conformément à l’article L. 111-8 du code des juridictions financières, la Cour des comptes peut contrôler la conformité des dépenses engagées par un organisme faisant appel à la générosité publique aux objectifs poursuivis par l’appel à la générosité publique ainsi que la conformité entre les objectifs d’un organisme bénéficiant de dons ouvrant droit à un avantage fiscal et les dépenses financées par ces dons, lorsque le montant annuel de ceux-ci excède le seuil de 153 000 euros. « 

Charte du mécénat culturel actualisée en juillet 2020

De plus, toute association bénéficiaire de mécénat doit rédiger un rapport d’activité. Par conséquent, les porteurs de projets doivent affecter les dons reçus au projet convenu dans la convention de mécénat. Elle est générée automatiquement sur WE. Parce que les associations sont trop « le nez dans le guidon », nous les aidons à sortir de l’opérationnel pour communiquer avec leurs mécènes sur l’avancée du projet, et fournir chiffres-clés, photos, bref, un véritable fléchage du soutien reçu.

Où recueillir ces indicateurs ?

En effet, sur WE, les associations sont formées aux bonnes pratiques du mécénat. Nos consultants les accompagnent dans leur mesure d’impact et dans leur communication. Effectivement, rendre compte de l’utilisation des dons répond à un devoir de transparence de l’association vis à vis de ses parties-prenantes (subventions publiques, donateurs, entreprises mécènes). Des données qui seront ensuite transmises aux entreprises.

Pourquoi évaluer son mécénat ?

« La formalisation d’un cadre de suivi et d’évaluation est une pratique qui se développe progressivement, et ce particulièrement dans les entreprises de 250 salariés et plus. En effet, alors que seulement 12% des entreprises mécènes avaient mis en place une politique d’évaluation en 2015, elles sont à présent 17% à le faire. L’augmentation est surtout portée par les ETI et GE, 72% d’entre elles évaluant les projets soutenus. « 

Source, baromètre ADMICAL 2020

Communiquer sur l’impact de votre mécénat vous permet de donner une vraie consistance à votre démarche mécénat et vous positionne en entreprise engagée et resonsable.

D’ailleurs, saviez-vous que votre engagement sociétal avait une influence sur vos clients ? Découvrez notre article à ce sujet ici. En effet, le mécénat est un outil de différenciation de votre entreprise vis à vis de la concurrence. Mais pour profiter pleinement des avantages de votre mécénat, vous devez communiquer dessus avec des données chiffrées et des témoignages. D’où l’importance d’une mesure d’impact. Elle peut prendre la forme d’un rapport mécénat ou peut être intégrée à votre rapport RSE ou encore à votre Déclaration de performance extra financière. Plus simplement, vous pouvez y consacrer une page sur votre site internet ou une publication sur les réseaux sociaux.